Association de plantes, comment choisir ?

La permaculture propose dans son potager une association de végétaux dont les besoins, la profondeur des racines et le cycle de vie sont différents. Cultivés en même temps et côte à côte, les espèces se complètent et se protègent. Par quoi commencer ? Par des légumes faciles, savoureux et qui vous donneront des résultats très fructueux ! 

associationdeplantes

Quelle guilde potagère pour ma permaculture ? Autrement dit, quelles associations de cultures complémentaires entre elles faut-il faire ?

Faire des associations de culture, cela implique de cultiver plusieurs plantes différentes que ce soit des abiacées, légumineusesDans un même endroit, c’est-à-dire aussi bien en bac, que sur butte. Ces plantes vont s’apporter mutuellement des bénéfices et ce qu’importent leurs formes végétatives. 

Ainsi, bien les associer, permet également aux plantes de ne pas rentrer en concurrence pour l’accès aux nutriments du sol, puisque votre sol fournira l’intégralité des nutriments demandé par chaque plante présente sans carence. Les bénéfices mutuels s’exprime par : la fertilisation du sol, la lutte contre des malades ou insectes, la stimulation de la croissance…

Alors quelle guilde faire ?

N’inventez pas d’association, il faut être prudent certaines associations d‘espèces nécessite plus d’observation ! En effet, éviter de mettre côte à côte des plantes parce qu’il est écrit que l’une sert de répulsif aux insectes de l’autre. Imaginons juste une fois que leur besoin en eau soit complètement différent ? 

Par exemple, les légumineuses (haricots, pois, fèves, trèfles etc.) restituent l’azote dans le sol, qui profites à leur voisines. Selon ce principe, il n’y a pas d’espace complètement vide. Si le nombre d’associations bénéfiques dans plantes potagères est important, vous gagneriez toujours à diversifier le plus possible vos cultures

Pour avoir des idées, inspirez-vous de partage entre jardiniers ou agriculteurs de votre réseau, mais aussi privilégié les lectures.

guildedeplante-mapermaculture

La compatibilité de plantes au potager

Voici un tableau de guilde de légumes simples et efficaces qui pourront vous inspirez

Radis 

+ carottes (se protège mutuellement, attention à ne pas en semer trop pour que le mélange ne soit pas trop dense!) 

+ choux (poussent lentement, et laissent tout le temps de récolter les radis, carottes, avant d’occuper la place)

+ Poids ou haricots (ces légumineuse nourrissent la terre et occupent un espace différent) 

Les petits poids 

+ panais + radis + carottes + navets (ils adorent les légumes racines!) 

+ concombres + capucines + pommes de terre + aubergines + mais + choux (se partage l’espace et les nutriments du sol très bien!) 

+ romarin + lavande + thym + sarriette (vive les aromates !) 

⛔ Jamais de bulbes comme l’oignons ou l’ail ! 

Les salades 

+ poireaux + betteraves + panais + courges + choux (la salade à tout son temps pour pousser tranquillement) 

+ concombre (poussent en hauteur, utilisation 3D de l’espace) 

+ aromatiques et fleurs (attirent les pollinisateurs!) 

Les tomates 

+ capucines + ciboulette + cosmos + persil + soucis + œillet d’inde (éloignent des parasites de la tomate!)

+ oignons + asperge + carottes 

⛔ Jamais de choux, fenouil ou pommes de terre 

La tomate aide à la germination du persil, tandis que le basilic favorise la croissance des tomates et renforce leur saveur. Pour les tomates,  le persil et l’échalote, éloignent aussi certains parasites de la tomate ! Et comme la tomate est une grande plante vous occuperez l’espace en bas avec des plus petites qui sauront lui faire du bien. Comme ça des tomates en bonne santé et de l’espace bien occupé ! 

Choux + carottes, les deux ont besoin de beaucoup d’eau au début ainsi, pas de risques qu’un légume pourrisse car trop d’eau les ont arrosé !

Fraisiers + poireaux : les fraisiers stimulent la croissance des poireaux. 

Il ne vous reste plus qu’à faire ces guildes ! A vos outils maintenant !

Suivez toute l‘actualité de la permaculture sur notre page :