3 Conseils pour bien commencer son jardin en Permaculture

Des conseils généraux adaptés à tous, quel que soit votre contexte climatique ou géographique et qui vous aideront à mieux aborder la permaculture pas à pas.

 terrepartage

    1 Savoir définir la permaculture 🌱

Est-ce que vous êtes capable de simplement définir ce qu’est la permaculture ?

Albert Einstein a dit un jour « si vous ne pouvez expliquer quelque chose simplement, c’est que vous ne l’avez pas bien compris », et bien, c’est exactement pareil en Permaculture. Si vous ne parvenez pas à définir simplement ce que c’est bien que vous ne maîtrisez pas totalement le sujet.

Pour comprendre de façon plus approfondie ce qu’est la permaculture, je vous laisse découvrir cet article. Débutant ou plus expérimenter, je vous conseille sa lecture pour vous rappeler l’essence même de la permaculture.

Pour les plus pressé, la permaculture, en vous la définissant rapidement : c’est toute une éducation et une philosophie de vie, il faut observer et comprendre la nature pour concevoir une culture automne durable et résistante.

 

    2 Agir avec et pour la terre 💚

La permaculture, c’est aussi et surtout, vivre avec ellesecond degré les amis -. En d’autres termes observer ce qui vous entoure que ce soient la faune et la flore. Ainsi, mon second conseil constituera la première étape de la permaculture : L’OBSERVATION.

Commencer par comprendre ; Comment vit votre espace naturel sans votre impact ? En bref, voir ce qui le constitue.

Une mauvaise herbe ? Apprenez en plus sur elle, son espèce à quoi elle peut vous servir, au lieu de tout simplement l’arracher…

Prenez le temps, une saison complète vous permettrait de mieux comprendre dans sa globalité votre espace naturel. Notez que ce n’est pas les mêmes végétaux ou insectes d’une saison à l’autre. Quand l’humidité, le vent ou la température ne sont pas la même, quel changement peut-il y avoir ?

Dans l’observation, réside la compréhension et l’analyse de son espace, c’est l’étape la plus importante surtout avant de commencer des gros travaux, de gros chantier. Cette étape durera tout le long de la création de votre projet, et même après. Regardez ce qui se situe autour de votre terrain, les forêts qui l’entourent. Et surtout retenez bien qu’il faut sans cesse observer pour mieux comprendre son milieu…

 

    3 Se poser les bonnes questions 🤔

Avant de dire, « je veux faire une butte » ou « je veux faire de la permaculture sous serre« , etc. Il faut d’abord se remettre en question :

  • Pourquoi vouloir faire de la culture sur butte ? Pour faire comme les autres ?
  • Quels sont les avantages de faire une butte ?
  • Est-ce que c’est compatible avec mon terrain ?

Sur internet, mais aussi dans les livres, vous découvrirez énormément d’informations, trop d’informations, avec beaucoup d’auteurs qui vont vous donner des conseils, comme :  planter si, faites comme si, etc.

Il faut surtout et avant de chercher la réponse à votre question, prendre le temps de vous poser la question différemment.

Un exemple, vous trouvez une mauvaise herbe et souhaitez l’arracher :  « Pourquoi je ne l’arracherai pas ? ». En bref, là où je veux en venir, c’est apprenez en plus sur elle, son espèce, à quoi elle peut vous servir, au lieu de tout simplement l’arracher…

 

N’oubliez pas que le meilleur enseignement en permaculture c’est l’observation. 🧐

 

Les premières erreurs à éviter en permaculture - Ma Permaculture - décembre 10, 2018

[…] Evitez de planter au hasard ! D’où le fait d’observer son terrain avant de commencer tout projet. Dans cet article, je vous conseille sûr comment bien commencer sa permaculture pas à pas et afin de mieux […]

Comments are closed